mars 2, 2024
red and black herb grinder

Les moulins sont un élément essentiel de votre cuisine. Ils permettent de moudre facilement les herbes et les épices, ce qui peut vous faire gagner du temps et de l’argent. Il existe aujourd’hui différents types de broyeurs sur le marché, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Pour choisir le bon moulin, il faut d’abord savoir quels sont les facteurs qui comptent le plus pour vous, puis les mettre en rapport avec les caractéristiques d’un produit donné. C’est parti !

Quels sont les types de Grinders ?

Il existe de nombreux types de broyeurs, mais ils se classent tous dans l’une des trois catégories suivantes :

  1. Grinders à cônes
  2. Grinders à lames
  3. Les Grinders à fraise

Les broyeurs à cône utilisent une turbine pour écraser le cannabis contre une série de cônes de plus en plus petits. Cette méthode est populaire parce qu’elle est rapide et efficace, mais malheureusement elle peut aussi être désordonnée parce que les morceaux ont tendance à se coller les uns aux autres. Les Grinders à lames hachent vos herbes avec des lames tranchantes au lieu de les écraser les unes contre les autres comme le font les broyeurs à cônes ; ils sont donc plus faciles à nettoyer par la suite (pas de résidus collants !). Cependant, ils ne sont pas aussi puissants que les broyeurs à cône et peuvent donc prendre plus de temps que les autres lorsqu’il s’agit de broyer de grandes quantités à la fois.

Pourquoi mettre une pièce de monnaie dans un Grinder ?

La première raison est que le pollen peut être réparti de manière inégale si vous n’utilisez pas de broyeur. La deuxième raison est que le pollen doit être broyé jusqu’à obtenir une consistance fine pour être efficace. La troisième raison est qu’il faut s’assurer que tout le matériel est broyé, car il est inutile d’en gaspiller.

Comment récupérer le pollen dans un Grinder ?

Pour récupérer le pollen dans un broyeur, placez le broyeur dans un bol d’eau. Utilisez une cuillère pour racler le pollen du broyeur et utilisez ensuite une brosse pour le nettoyer. Séchez votre broyeur avant de l’utiliser à nouveau afin que l’humidité ne pénètre pas dans votre prochain lot de fleurs ou d’huile de cannabis.

Comment nettoyer un Grinder ?

Le nettoyage de votre broyeur est essentiel pour assurer sa longévité et son bon fonctionnement. Suivez les étapes suivantes pour nettoyer un broyeur :

  • Nettoyez régulièrement les lames à l’aide d’une brosse ou d’air comprimé.
  • Nettoyez l’écran avant chaque utilisation, ainsi qu’après chaque utilisation si vous l’utilisez pour préparer des aliments ou pour d’autres tâches susceptibles de laisser des résidus sur l’écran.
  • Nettoyez le filtre à pollen avant chaque utilisation (le cas échéant), puis après chaque utilisation.

Un bon Grinder peut vous faire gagner du temps et de l’argent.

Si vous êtes un fumeur sérieux, un bon broyeur peut vous faire gagner du temps et de l’argent. Le succès de votre culture dépendra en grande partie de la quantité de travail nécessaire pour préparer votre cannabis à la consommation. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur de la tâche, il est probablement préférable d’acheter du cannabis pré-moulu auprès d’un dispensaire ou d’un revendeur local. Mais si vous disposez de l’espace et des ressources nécessaires (et de la patience), la culture de vos propres plantes peut faire toute la différence en termes d’obtention de buds de haute qualité à la maison !

Un bon broyeur peut vous faire gagner du temps et de l’argent. C’est aussi un excellent moyen d’apprécier votre herbe préférée, que vous la fumiez ou que vous la vaporisiez. L’avantage de ces appareils est qu’ils sont très bon marché par rapport à d’autres méthodes comme l’achat de joints pré-roulés ou de paquets de papier à rouler (qui coûtent de plus en plus cher chaque année).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *